bub
Marshall McLuhan

McLuhan, Prophète des temps modernes

Interview de Gonzagues Saint Bris


Biographie

Sociologue canadien, Herbert Marshall McLuhan s’intéresse aux techniques modernes de diffusion et à leur incidence sur la société. Figure médiatique des années 1960 et 1970, il acquiert une renommée internationale pour ses travaux sur la communication de masse. Son analyse des médias, révolutionnaire pour l’époque, fait de lui l’un des grands penseurs du XXe siècle.

« De toutes parts nous parvient l’information à vitesse accélérée, à vitesse électronique. On dirait que nous faisons tous partie (…) d’un petit village mondial » (McLuhan).

Au sujet du village global, Arthur C. Clarke (1917) pensait que les nouvelles technologies induiraient une transparence dans la communication entre États, nations et pays, et seraient vecteur de la mondialisation des systèmes.

Or, force est de constater qu’une scission entre pays riches et pays en voie de développement ne place pas tout le monde sur le même pied d’égalité au sein de cette tribu mondiale. Ce « village global », créé par la transmission d’informations électroniques instantanées, nous ouvre au monde et s’accompagne d’une prise de conscience face aux problèmes contemporains.

Cette notion de conscience planétaire est annoncée par Teilhard de Chardin et reprise par McLuhan. Nous devenons spectateurs et témoins des événements internationaux médiatisés qui entrent dans notre univers en direct.

* D’origines écossaise et irlandaise, McLuhan a passé son enfance à Edmonton et à Winnipeg. Il a fait ses études à l’Université du Manitoba et terminé un doctorat en anglais à Cambridge en 1942. Il est ensuite devenu professeur de littérature à l’Université de Toronto où il s’est acquis une réputation de critique littéraire dans les années 40. De son mariage avec Corinne Lewis, en 1939, naîtront six enfants.

* Herbert Marshall McLuhan étudie l’ingénierie puis la littérature moderne à l’Université du Manitoba. Converti au catholicisme vers la fin des années 30, il obtient son doctorat en littérature à l’université de Cambridge, en 1942. Il fonde le Center for Culture and Technology à l’Université de Toronto, en 1963, que ses disciples continuent de diriger depuis sa mort, le 31 décembre 1980.

* La philosophie de McLuhan a été influencée par le travail du Français Pierre Teilhard de Chardin (1881-1955). Géologue, paléontologue, prêtre jésuite, Pierre Teilhard de Chardin fut avant tout un inlassable chercheur. Il est l’un des premiers à avoir proposé une synthèse de l’Histoire de l’Univers telle qu’elle nous est généralement expliquée aujourd’hui par la communauté scientifique. Sa vision, présentée entre autres dans Le Phénomène humain, est conçue autour du thème central de l’évolution. Il a notamment développé le concept de « noosphère », enveloppe pensante autour de la terre, et explicité le phénomène de « planétisation » auquel nous assistons.